Recollection à Mollans -1/12/2018
 

JOURNÉE DE RÉCOLLECTION

SUR LE LÂCHER-PRISE LE 1er DÉCEMBRE DERNIER

Pour beaucoup d’entre nous, le sens du mot « récollection » n’est pas bien connu. Du latin recolligere (revenir à soi), cela s’apparente à une retraite courte d’un ou deux jours, où l’on va prendre du temps, s’arrêter et se mettre à l’écoute de Dieu. L’Union Pastorale a proposé samedi 1er décembre, une journée sur ce thème. De 9h à 17h, la Salle Saint Marcel de Mollans sur Ouvèze a accueilli Monique de Hadjetlaché qui a fait part de son expérience personnelle. Sa pratique en tant que psychiatre et psychanalyste pendant près de 40 ans, dans les milieux hospitaliers et associatifs, l’a amené à écrire de nombreux articles dans plusieurs journaux. Elle est intervenue sur des sujets en lien avec sa profession, aussi bien dans des formations que dans des conférences. Elle est l’auteur de « Bien vieillir » et « La parole, outil de guérison » parus aux éditions Farel. Se protéger du monde actuel stressant, éviter ou soigner un « burn out » s’imposent à tous. Quoi de mieux que d’apprendre à lâcher prise, à prendre du recul, c’est ce que sont venues chercher les 45 personnes présentes.

Voici quelques convictions exprimées par les uns et les autres au cours d’un temps personnel :

- Faire violence aux autres est inacceptable ; se faire violence à soi-même aussi…et pourtant !

- Dieu me voit, me regarde. Je me découvre belle dans ce regard. C’est là la source de ma capacité d’être en relation, c’est là la
source de ma liberté d’agir au service.

- Ne pas se considérer comme indispensable : quel bonheur ! SI l’être ne dépend pas du faire, quel bonheur ! Le nom-même
de « YAHWEH » évoque le souffle… YAH : j’inspire, WEH : j’expire (d’un professeur d’hébreu).

- Le Seigneur nous aime.

- Notre civilisation consumériste court à sa perte tant par les déséquilibres écologiques qu’elle induit que par les inégalités et les injustices qu’elle engendre…

- Oui, le souffle est précieux, il est la VIE, le signe de notre vie, il est, il attend que nous lui permettions de vivre dans tout notre corps et au-delà. Merci mon Dieu !

- J’ai besoin de retrouver ma capacité à aller dans ma profondeur ; cela m’est vital pour lâcher-prise et pour beaucoup de choses.

- Nous avons vraiment besoin d’être libérés, sauvés de ce qui nous enferme sur nous-mêmes. La prière en est le chemin, elle creuse en nous la pauvreté pour apprendre à aimer.

- Libérer la parole permet le lâcher-prise.

- « En toi Notre Père est le repos ». Quand trop d’ennuis m’assaillent et que je n’arrive pas à freiner mes pleurs, je me tourne vers Dieu et dépose tout entre ses mains ; alors les larmes se sèchent et un grand calme se fait en moi.

- Lorsque j’agis en fonction de ce que les autres attendent de moi, je ne m’écoute pas.

- Il est important de s’abandonner à Dieu et d’avoir le discernement pour faire SA volonté et non pas la nôtre. Devant une situation très pénible, dérangeante pour nous, se pose la question : « Est-ce que je peux agir ? ». Si c’est non, l’accepter pleinement ; si c’est oui, agir le plus vite possible.

- Premier pas : être présente ici aujourd’hui ; écouter, respirer, prier, dormir. Partage et nourriture. MERCI.

- Tout confier à Dieu et lui faire totalement confiance ; ce n’est pas toujours facile !

- Tout faire tout seul n’est pas souhaitable. À deux ou à plusieurs, il est plus facile d’agir sans trop s’épuiser. Il faut savoir laisser la place aux autres et savoir aussi laisser une « chaise vide ».

- Une phrase, lue ces derniers temps : « Ne pas s’imposer ni imposer, mais s’exposer… et proposer ».

- Si Dieu n’existait pas et si je ne croyais pas en son Amour, je serais depuis ma plus tendre enfance et plein désarroi et en pleine
déprime. La vie n’a pas été facile mais j’ai toujours une Espérance grâce à Dieu ! Merci Monique de nous l’avoir redit.

Nous espérons que ces quelques mots encourageront le plus grand nombre à participer l’an prochain à un tel temps fort.






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP